CGT Finances Publiques Gironde

Cessez de nous ficher ! Fichez-nous la paix !

dimanche 12 octobre 2008 par webmestre3

La CGT Gironde se joint aux organisations qui appellent à se rassembler :
Contre EDVIGE 2.0, contre le fichage, pour la défense des libertés :
JEUDI 16 OCTOBRE à partir de 18 heures à BORDEAUX, place de la COMEDIE devant le Grand Théâtre


Lutte contre la criminalité, lutte contre le terrorisme : c’est au nom de tels impératifs qu’on a développé le redoutable concept de « guerre préventive » et qu’on multiplie les outils de surveillance des populations, tout particulièrement des « classes dangereuses » comme on disait au XIXe siècle, devenu « présomption de dangerosité » au XXIe siècle : les jeunes des « quartiers », les immigrés, les citoyens investis dans la vie de la cité ...

C’est maintenant la théorie du soupçon : la « démocratie » néolibérale prétend mettre en fiches le peuple et tracer au quotidien les citoyens. Il s’agit avant tout de limiter sévèrement nos libertés !

Sommes‐nous encore dans un Etat de droit ?

Aujourd’hui, en France et dans de nombreux pays qui se réclament de la démocratie, les pouvoirs en place s’affranchissent de plus en plus des règles élémentaires de la démocratie.
Pour la finance internationale et les pouvoirs en place, tout semble permis – point de contre‐ pouvoir réellement exercé, pas de contrôle même le plus élémentaire, pas de régulation ni de réglementation avec, comme résultat, la crise internationale que nous connaissons à cette rentrée. Mais, c’est le citoyen qui est suspect ou potentiellement dangereux !

Malgré une mobilisation très large réunissant des citoyens, des associations, des syndicats, des organisations et groupes de tous horizons, le projet de décret (dont on change bien entendu le nom) prévoyant la création du fichier EDVIGE « Exploitation Documentaire et Valorisation de l’Information Générale », demeure. Bien sûr, le pouvoir a concédé quelques modifications devant l’ampleur de la mobilisation ; nos orientations sexuelles et l’état de notre santé ne seraient pas répertoriés ...
C’est en fait un véritable outil d’information policière concernant l’ensemble de la population qui est en passe d’être créé. Le mouvement de protestation doit donc se poursuivre et s’amplifier afin d’obtenir l’annulation pure et simple du décret.
Le jour de la sainte Edwige, tout en prenant acte des conséquences positives de la mobilisation citoyenne qui a contraint le pouvoir à revoir sa copie et à toiletter le fichier des dispositions les plus scandaleuses, nous devons rester conscients du niveau des attaques aux libertés publiques menées depuis des années, de la gravité de leur accélération et de leur multiplication depuis l’an dernier.

Lire la totalité du tract dans la pièce jointe à l’article.

Pour signer la pétition : http://nonaedvige.ras.eu.org/


Documents joints

Tract pour le 16 octobre.

12 octobre 2008
Document : PDF
177.8 ko

Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 320019

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Informations  Suivre la vie du site Infos Générales   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.1 + AHUNTSIC

Creative Commons License