CGT Finances Publiques Gironde

Talibé KEBE ne doit pas être expulsé.

lundi 5 novembre 2007 par webmestre3

Le responsable du collectif des sans papiers de Montreuil vient d’être arrêté et placé en centre de rétention à Bordeaux. La Préfecture de la Gironde a publié un arrêté de reconduite à la frontière à son encontre. Monsieur KEBE doit rester en France !

Le responsable du collectif des sans papiers de Montreuil vient d’être arrêté et placé en centre de rétention à Bordeaux. La Préfecture de la Gironde a publié un arrêté de reconduite à la frontière à son encontre.

C’est d’autant plus choquant que Monsieur KEBE est reconnu comme l’un des interlocuteurs de la Préfecture de Seine-Saint-Denis pour l’examen des situations des sans-papiers. Parmi ses compatriotes, il a acquis la stature d’un militant des droits de l’Homme. Son propre dossier de régularisation est en cours d’instruction à la Préfecture.

Les pouvoirs publics tenteraient-ils de faire de cette intimidation un exemple pour manifester le durcissement de leur politique à l’égard des immigrés ? La Cgt mobilise ses organisations pour obtenir la libération immédiate de Monsieur KEBE. Cette demande a été effectuée auprès du Préfet tant par l’Union départementale de la Gironde que par la Confédération. Un recours contre l’arrêté d’expulsion est déposé au tribunal Administratif. Les pouvoirs publics doivent revoir leur position.

Monsieur KEBE doit rester en France !


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 319978

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Editorial   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.1 + AHUNTSIC

Creative Commons License