CGT Finances Publiques Gironde

Heures d’information à la Pairie Départementale et à Bx Amendes : compte-rendu.

vendredi 23 mars 2007 par webmestre

La section CGT Trésor 33 a organisé le 15 mars deux heures d’informations syndicales à la Trésorerie de Bordeaux Amendes et à la Pairie Départementale. Ces heures ont été animées par Stéphane JOLY (Pessac) et Louis RUMEAU (DI).


Pairie Départementale de 14h à 15h :
La discussion a porté presque exclusivement sur les conditions de travail depuis qu’Hélios a été installé dans le poste (Avril 2006).
Après presque un an de fonctionnement, le bilan est loin d’être positif ! Même s’il faut distinguer la situation du secteur Dépenses de celui des Recettes (nettement plus catastrophique ...), les personnels ne sont guére enthousiastes.

Quelques constats inquiétants :
- le travail est plus spécialisé que précèdemment ;
- certaines tâches plus intéressantes sont désormais réservées au comptable qui les assume en s’y consacrant énormément ;
- même si les opérations courantes sont passées et que les temps de réponse de l’application se sont améliorés des problèmes subsistent. Citons notament la lourdeur de certaines procédures , des états des restes faux, une gestion des poursuites problématique pas uniquement liée au problème du paramétrage mais aussi à la gestion des tiers etc...

Pour les personnels, des formations pratiques doivent être oganisées sur les sujets posant des problèmes. Il ne s’agit pas de formations initiales mais de véritables formations assurées par des spécialistes connaissant le sujet.

Il ressort aussi un sentiment d’isolement de la part des personnels. L’idée d’un véritable comité d’utilisateurs associant les personnels des postes Hélios a été évoqué. Comité qui ne devrait pas être réservé à quelques initiés mais largement ouvert aux personnels concernés.

Pour la CGT, Hélios est l’exemple même de ce qu’il ne faut pas faire en informatique ! Projet énorme entiérement sous-traité au secteur privé, absence d’un réel contrôle des sous-traitants qui ont pris des options qui, dés le déploiement de l’application, ne tiennent pas la route. Alors, que faire aujourd’hui ? Si des solutions pour la mise en oeuvre et améliorer le fonctionnement peuvent être prises au plan local, il n’en reste pas moins que la DGCP doit sans tarder mettre tout en oeuvre pour fiabliser cette application et rendre son fonctionnnement au moins acceptable ! La CGT a demandé la convocation d’un CTPC spécial sur cette question.


Trésorerie de Bordeaux Amendes de 15h30 à 16h30 :
La Trésorerie est installée dans les anciens locaux de Bordeaux Centre (à la TG) depuis février 2007. Globalement les collègues sont satisfaits par la localisation (à la TG, proximité du restaurant, accès au parking) et par le rapprochement des 2 anciennes implantations de la Trésorerie (rue François de Sourdis et rue Fernand Audeguil). Faut remarquer qu’il était temps d’arrêter la location de la rue François de Sourdis qui n’avait été justifiée que par le démarrage de la gestion nationale des Amendes de la SNCF chère à notre ancien TPG, et qui manifestement ne voit jamais le jour ! Encore des fonds publics dépensés inutilement !
Le problème majeur qui se pose actuellement est celui des conditions d’accueil du public et des conditions de travail et de sécurité des agents du guichet et de ceux de la pièce attenante.

Dans ce cas aussi on se demande comment la direction locale ne s’est pas rendu compte que ces conditions ne seraient pas tenables :
- le hall du public est petit. Or selon les périodes un nombre important de personnes s’y trouve entassé : bonjour la confidentialité ! D’autant que la « nature » du public fréquentant le poste n’incite pas à la sérénité. Les redevables des amendes sont particulièrement pas aimable voire parfois agressif. La configuration du hall n’incite pas au calme...
- si le guichet est sécurisé (vitres jusqu’au plafond), la proximité des 3 guichets, le fait qu’ils ne soient pas séparés (par des cloisons) entraîne un volume sonore qui oblige les agents du guichet, eux aussi, à parler fort. Bref, les conditions de travail sont exécrables et très usantes pour les personnels.
- à cela s’ajoute que la pièce qui jouxte le guichet n’est séparée que par une petite cloison mobile, qui à part l’effet visuel, n’isole en rien les 4 collègues qui s’y trouvent. Eux aussi se trouvent gênés par le guichet alors qu’ils sont souvent au téléphone.
- à tout cela s’ajoute un problème de sécurité évident. La trésorerie ferme ses portes à 16h, or l’affluence est importante à partir de 15h. Il faut donc fermer le poste à 16h alors que plusieurs usagers sont encore dans le hall. Un agent doit donc se tenir, dans le hall, pour ouvrir la porte de la trésorerie aux usagers après qu’ils aient été reçu au guichet. L’agent qui se trouve donc dans le hall pour ouvrir la porte se retrouve à la merci d’un usager agressif !

La CGT interviendra auprès du Comité Hygiène et Sécurité pour que soit envisagé au plus tôt une solution à ce problème de sécurité et que soit amélioré les conditions de travail.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 320019

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Site - Archives  Suivre la vie du site CGT Trésor  Suivre la vie du site H.M.I. CGT au Trésor   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.1 + AHUNTSIC

Creative Commons License