CGT Finances Publiques Gironde

Spécial élections n°4 : le CHS et le CDAS. Actions et Compétences des commissions et des élus CGT.

lundi 1er mars 2004 par webmestre

Le CHS et le CDAS

Dans quelques jours, le 11 mars, vous allez être amenés à participer à un scrutin local et national afin d’élire vos représentants syndicaux en CAP. Dans les précédents numéros (disponibles sur notre site ) , nous avons rappelé ce qu’était la CGT et le rôle des CAP et des CTP. Dans celui-ci, nous détaillons le rôle des CHS et du CDAS dont la composition dépend des élections aux CAP (résultats pris en compte au niveau « finances ») .

Le comité hygiène et sécurité (CHS)

Une instance statutaire inter-directionnelle de concertation, compétente en matière d’hygiène, de sécurité et de conditions de travail.

Le CHS se décline en 3 types au MINEFI :
- le comité hygiène et sécurité ministériel (CHSM)
- les comités hygiène et sécurité départementaux inter-directionnels (CHS-DI)
- les comités hygiène et sécurité spéciaux (CHS-S)

Des crédits spécifiques sont déconcentrés tous les ans, auprès de chaque président de CHS-DI

LA COMPOSITION DU COMITE D’HYGIENE ET SECURITE :

Une instance non-paritaire

Des représentants de l’administration (nommés par arrêté ministériel),

Des représentants du personnel ( désignés librement par les organisations syndicales, sur la base des élections aux CAP),

En Gironde :
- 5 représentants de l’administration ayant voix délibérative (TRESOR, DSF, DGDDI, DRCCRF, INSEE),
- 7 représentants du personnel ayant voix délibérative (2 CGT, 1 CFDT, 3 FO, 1 FDSU),
- un nombre de suppléants égal à celui des titulaires (voix consultatives)
- les médecins de prévention (2),
- l’inspecteur hygiène et sécurité,
- les ACMO (Agent Chargé de la Mise en Oeuvre), désignés par les chefs de services locaux.
- 1 secrétaire animateur,

Peuvent également assister aux réunions des experts convoqués par le président sur un point à l’ordre du jour, à la demande de l’administration, des représentants du personnel ou des médecins de prévention.

L’ACTION DU CHS :

Les domaines d’intervention

==> La prévention des risques professionnels.

- la sécurité incendie,
- la sécurité des installations électriques,
- la mise en conformité des équipements de travail,
- l’amiante,
- la prévention des risques spécifiques,...

==>La prévention médicale et la prévention des accidents et maladies professionnelles.

==> L’aménagement des locaux de travail.

==> L’hygiène et la salubrité des locaux.

==> L’adaptation des postes de travail et les conditions de circulation et d’accès aux bâtiments des personnes handicapées.

==> L’amélioration des conditions de travail.

==> Les formations, dans le cadre d’un programme de prévention.

LES SOURCES D’INFORMATION DES CHS

- Les registres hygiène et sécurité. Ils sont mis à la disposition des agents dans chaque poste ou service.
- Les rapports de visite de l’IHS, ils sont systématiquement transmis aux membres titulaires du comité.
- Le rapport annuel du médecin de prévention. Il est présenté chaque année au CHS, ainsi que les visites de site.
- Les fiches immobilières, par le biais des commissions, sont consultées lors de construction ou de réaménagement des postes et services.

LES ACTIONS en GIRONDE

En Gironde, le CHS-DI se réunit trois fois par an, en séance institutionnelle.

Tous les ans des formations sont proposées aux agents dans le cadre des mesures de prévention et de protection (maniement des extincteurs, formation secourisme et remise à niveau annuelle, conduite automobiles, gestes et postures...)
- Une attention particulière accordée aux conditions de travail a permis notamment une installation importante de stores et de climatisations dans les bureaux.
- Vigilants aux conditions d’accès des personnes handicapées aux bâtiments publics, les membres du comité ont particulièrement été sensibilisés aux difficultés rencontrées, notamment grâce à une journée d’étude organisée par les Médecins De Prévention.
- En 2003, le CHS s’est également mobilisé sur les problèmes de tabagisme sur les lieux de travail, tant par la participation au financement de zones fumeurs, que par le biais de groupes de travail. Un questionnaire établi et analysé par le Comité Régional d’Aquitaine d’Education pour la Santé a été diffusé à l’ensemble des agents du MINEFI.

En 2004, le groupe de travail va continuer son action.

Il va sans dire que la section CGT trésor s’est investie depuis plusieurs années au sein de ce comité, au côté notamment de la section du Snadgi CGT et d’autres sections syndicales telles la CFDT ou la FDSU.
- En effet, il nous a semblé plus opportun et surtout plus efficace d’échanger nos points de vue et de confronter nos avis sur des dossiers interdirectionnels, pour ensuite avoir une position cohérente vis à vis des administrations. L’entente des différentes organisations syndicales peut permettre en effet de faire aboutir de nombreux dossiers du fait de la « voix prépondérante » donnée aux organisations syndicales lors de ces CHS.
- Lors de ses visites de postes la section CGT ne manque pas de vous rappeler l’importance des registres d’hygiène et de sécurité. Vous devez vous en saisir pour faire avancer des projets concrets d’amélioration de vos conditions de travail . N’hésitez pas à interpeller les représentants CGT du Trésor au CHS (Marie Ange SONNI-ROMAN TP CHU et Arnaud CHASSAING TG L.Rec.).


Le comité départemental à l’action sociale (CDAS)

En Gironde le CDAS est composé de représentants des directions du MINEFI du département et des représentants du personnel ( 3 CGT, 5 FO, 1 CFDT, 2FDSU).

- Aujourd’hui ce que l’on constate c’est une baisse drastique du budget alloué à l’action sociale. Cela se traduit par une remise en cause de plusieurs prestations sociales : séjours linguistiques, accompagnement des enfants, regroupement sur un site de l’arbre de Noël.
- Pour la CGT, l’action sociale doit répondre aux besoins et aspirations des personnels et de leurs familles. Le rôle des représentants du personnel et des retraités doit être renforcé par leurs élections directes par les personnels au niveau départemental et national. Des moyens financiers et humains à la hauteur des besoins exprimés par les personnels doivent être alloués. Une égalité d’accès aux prestations à tous, actifs et retraités, sur l’ensemble du territoire doit être assurée. Le nombre de foyers ALPAF doit être augmenté afin de permettre d’offrir à chaque agent nommé une solution d’hébergement convenable. Le nombre de foyers ALPAF doit être augmenté afin de permettre d’offrir à chaque agent nommé une solution d’hébergement convenable.

- Les interventions de la CGT au sein du CDAS.

La délégation CGT intervient sur tous les domaines de l’action sociale. A titre d’exemple, nous avons condamné la suppression des séjours linguistiques. Nous sommes également intervenus plusieurs fois sur le projet de rénovation du restaurant de la TG. Lors du CDAS du 5.12.2003 nous avons fermement demandé le démarrage des travaux en dénonçant les « faux arguments » de la DPMA.

LE 11 MARS, Nous avons un intérêt commun... Le VOTE CGT !


Documents joints

1er mars 2004
Document : PDF
164 ko

Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 319978

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Site - Archives  Suivre la vie du site CGT Trésor  Suivre la vie du site Elections aux CAP au Trésor  Suivre la vie du site Elections 2004   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.1 + AHUNTSIC

Creative Commons License