CGT Finances Publiques Gironde

Contre la fermeture de La Teste : le conseil municipal adopte une motion (Sud-ouest 18.052004)

mardi 18 mai 2004 par webmestre

Les élus se mobilisent contre les suppressions de Trésoreries. Nous publions l’article de Sud-Ouest relatant la motion prise par le conseil municipal de La Teste le 18.05.2004


Article de Sud-Ouest du 18.05.2004

CONSEIL MUNICIPAL. A l’unanimité, les élus ont voté, hier, une motion contre la fermeture du Trésor Public du canton de La Teste et son transfert vers Arcachon.

Motion contre la fermeture

(Maryan CHARRUAU)

« Et pourquoi pas une manifestation publique avec la population ! » a lancé Jean-François Acot-Mirande. Le maire venait de lire la motion « contre la fermeture du Trésor Public de La Teste-de-Buch ». Une motion votée à l’unanimité des élus réunis, hier soir, en séance extraordinaire. Absents, trois conseillers n’ont pas donné de procuration : Claude Espied et Gabriel Fuster (La Teste Horizon 2007) et Thierry Blanchet (Cazaux Commune). Il en va pourtant de l’avenir d’un service public de proximité et, comme l’a souligné Claude Montier (adjoint spécial de Cazaux) : « c’est un dépeçage en règle. » Ce dépeçage paraît donc inéluctable. Trésorier payeur général de la Gironde, Patrick Gatin a décidé que la fusion entre les deux trésors publics des cantons de La Teste-de-Buch et d’Arcachon se feraient en faveur du second (1). Et ce, notamment, après plusieurs rencontres avec le maire testerin. Lequel a proposé, comme l’exigeait un cahier des charges, un projet de construction d’un bâtiment neuf, succédant à celui ancien sis à l’angle de la rue du XIV Juillet et de la place Gambetta.

Les zones rurales. Françoise Léonard-Moussac (groupe UMP) a demandé le calendrier des échéances (fusion et transfert) : « Au 1er janvier 2005 pour la fusion, et fin 2005 pour la fermeture du Trésor Public de la Teste, une fois les travaux de construction terminés à Arcachon » a expliqué Jean-François Acot-Mirande. Auparavant, outre le rappel chronologique des faits, le maire a demandé aux élus qu’ils ne fassent avec ce sujet « de la politique politicienne mais de la politique testerine. » « Ce regroupement prive les 50 000 habitants de notre canton, les 25 000 habitants de la 5e commune de la Gironde, d’un accès privilégié à leur Trésorerie. Le principe de bon aménagement du territoire ne peut se satisfaire de ce regroupement dont la localisation ne répond pas aux objectifs de proximité et de meilleure accessibilité pour les usagers d’un service public. » Et d’évoquer les directives de Francis Mer, ancien ministre des finances, concernant les fusions : « Elles devaient concerner les zones rurales... »

Une reconsidération. Jean-Jacques Erolles (groupe UMP) a dit regretter « de ne pas connaître le projet testerin de construction. Ce n’est pas la première fois que je le déplore. Le conseil municipal aurait ainsi pu en débattre. » Denis Blanchard-Dignac (groupe radical) a suggéré que « l’on prépare l’avenir en prévoyant des navettes d’autobus afin que les gens puissent se rendre à Arcachon ». Victor Alcaraz (Cazaux Horizon 2007) a assuré que « le départ du Trésor public est inacceptable. Une motion c’est bien, mais que fait-on s’il y a fusion ? » D’où la suggestion de Jean-François Acot-Mirande d’une éventuelle manifestation publique faisant appel à la population. Et chaque élu d’espérer, comme le conclut la motion, que « l’Etat reconsidère sa proposition ». (1) « Sud Ouest » 30 avril et 4 mai.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 319978

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Site - Archives  Suivre la vie du site CGT Trésor  Suivre la vie du site Restructurations auTrésor   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.1 + AHUNTSIC

Creative Commons License